On se dévoile!

Salut salut !

Je vais faire une brève présentation de moi, courte simple et concise, pourquoi ? Tout simplement parce-que je n’aime pas parler de moi, je préfère qu’on le fasse à ma place 😉

Alors, je m’appelle Marie-alexandra, je suis née le 30 août 1987 ; j’ai donc 24 ans (mais plus pour longtemps). Je suis étudiante en école de commerce à Paris et je me spécialise en Marketing/Communication. Je vise un Master 2 dans ce domaine.

Avant ça, j’ai obtenu un diplôme dans le management des unités commerciales, que j’ai préparé pendant 2 ans juste après l’obtention d’un BAC Professionnel des métiers de la comptabilité.

Comme vous pouvez le constater, « scolairement » parlant je suis une girouette ! En fait, je vais vers ce qui me sera utile plus tard ! D’ailleurs, dans le cadre de mes études je fais un stage à Montréal chez Continuum Communication, où je m’essaie dans la communication via les réseaux sociaux car j’aime communiquer et rédiger puis, ces médias sont ceux de l’avenir.

Pourquoi Montréal ? Parce-que j’ai toujours voulu visiter cette ville et l’opportunité était bonne, donc je l’ai saisie.

A part ça, j’aime la mode mais je suis timide face à elle ; je m’explique : elle m’intimide donc je préfère la regarder, l’admirer sans toutefois l’essayer en y entrant complètement. Je me contente de ne pas perdre le fil de la tendance avec des choses simples, tout en ayant mon propre style. J’aime ne pas avoir les mêmes choses que tout le monde.

Le sport fait également parti des choses que j’aime énormément même si je n’en pratique plus. La musique, faire du shopping, les chaussures à talons (très haut), dormir mais profiter de la vie en même temps, ma famille, mon pays d’origine (le Cameroun)… Toutes ces choses font parti de moi et je ne pourrai vivre sans.

Que dire de plus… ?

Je suis fille unique, j’ai 3 frères que j’aime à en mourir (vous l’aurez compris, ma famille est ma force), je suis souvent capricieuse (mais ça dépend avec qui), timide mais déjantée, calme et folle à la fois, généreuse, aimante, sensible à fort caractère, susceptible, rigolote, souriante et embêtante. Sans vouloir me vanter, je suis celle que tout le monde aime et/ou apprécie, celle à qui on aime se confier : je suis quelqu’un de confiance…

Je pense que ces quelques lignes en disent long sur moi… Pour le reste venez me voir et partager avec moi !

A très vite !

Marie-alexandra.

Les médias sociaux et la responsabilité individuelle

Facebook ,Twitter, Linkedin, Google+ ainsi que tous les autres médias sociaux sont de fantastiques outils de partage et d’échange. Que ce soit pour un chercheur d’emploi, un recruteur, un expert dans un domaine spécifique ou bien juste un accroc du net, chacun peut y trouver un intérêt professionnel ou personnel.

Cependant, chacun est responsable de ce qu’il rend public sur chacun de ces médias, il faut donc être prudent par rapport au contenu que l’on y inscrit, et donc user à bon escient des options de confidentialité.

Depuis quelques années, nous pouvons observer des cas de licenciement d’employés pour avoir posté des commentaires désobligeants sur leur employeur, via un média social. Le fait est que ces médias sont devenus de parfaits outils pour surveiller le comportement de ses salariés, ou bien connaître le profil d’un chercheur d’emploi. Bien trop souvent, on pense que ce que nous publions reste à la portée exclusive de nos amis. Cependant, les médias sociaux restent avant tout des espaces publics, et même si nous diffusons des informations à notre cercle de relations, nous de sommes jamais à l’abri de potentielles fuites : être sur le web, c’est s’exposer. Il s’agit donc de redoubler d’attention par rapport aux contenus que nous diffusons. Pour éviter toute mauvaise surprise, voici quelques conseils

  • Se créer deux profils, notamment sur Facebook, l’un professionnel et l’autre personnel.
  • Rendre privé son profil personnel (Facebook, Twitter, Linkedin, YouTube). Les personnes qui souhaitent entrer dans votre réseau sont obligées de vous demander l’autorisation, vous avez donc une certaine maîtrise sur les membres que vous souhaitez inclure dans votre réseau.
  • Éviter de poster des commentaires négatifs sur votre entreprise, collègues ou autres.
  • Si vous êtes présents sur plusieurs médias sociaux, et à la recherche d’un emploi, faites attention à mettre à jour vos informations professionnelles notamment sur LinkedIn.
  • Vérifier qu’il n’y a pas de vidéos ou de photos compromettantes de vous en circulation, particulièrement sur Facebook.
  • Lorsque vous commentez des articles de blogue, faites attention à ce que vous rédigez – autant sur la forme que sur le fond. Plus qu’ailleurs, sur le web, les écrits restent!


Sondage : Avez-vous déjà trouvé du travail via un média social ? Si oui lequel ?

 

Nous vous remercions de répondre à ce petit sondage en cliquant sur le lien : http://polls.linkedin.com/vote/151599/iuuyo

Merci de préciser quel genre de poste trouvé, le lieu et brièvement le contexte (répondu à une annonce, candidature spontanée…). Merci d’avance.

Réalisation d’une vidéo en Time-lapse pour Julien-Leblanc Traiteur

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est le Time Lapse, cela signifie « intervalle de temps » et se présente comme un effet visuel qui consiste à diffuser les images d’une action dans un temps plus court que celle de l’action initiale.

Le processus est le suivant. On sait qu’il y a 24 images fixes dans une vidéo standard. Plutôt que de « capturer » ces 24 images en une seule seconde, on peut choisir, avec le matériel et les techniques adéquates, de le faire dans un laps de temps plus long. On peut par exemple prendre une image toutes les 2 secondes. Petit calcul rapide : il faudra 48 secondes pour obtenir 24 images. Donc une seconde de vidéo dans notre exemple, plutôt que de capturer une seconde de temps réel, va résumer 48 secondes. D’où l’expression « intervalle de temps ».

Cette vidéo a été réalisée par Continuum Communication pour montrer l’organisation d’un événement de 800 personnes. Elle regroupe plus de 7 000 photos, prises sur 2 jours, le tout, ayant été monté sur logiciel professionnel. Un travail de titan et de grande précision mais qui offre pour résultat une vidéo dynamique et  originale.

Vimeo Vs You Tube

Viméo VS You Tube

Dans le milieu impitoyable des nouvelles plateformes de partage, le combat Vimeo contre You Tube fait rage depuis quelques années.

Ces deux sites spécialisés dans le partage en ligne de vidéos proposent très régulièrement de nouvelles applications pour se différencier auprès des utilisateurs. Certains préfèrent Vimeo pour la qualité d’encodage, la rapidité du téléchargement et pour son design, d’autres ne jurent que par You Tube pour son application vers les cellulaires et son nombre d’utilisateurs… Petit tour d’horizon des arguments de chaque camp :

You Tube
– Durée maximale des vidéos: 10 minutes
– Taille maximale : 2 GB pour fichiers standard, 20GB pour des fichiers volumineux
– HD

Forces
– Des millions d’utilisateurs connectés sur You Tube;
– On peut avoir maintenant sa chaîne You Tube et la personnaliser;
– Possibilité de se construire et de gérer une grande communauté ainsi que d’envoyer très facilement des newsletters à ses membres;
Application You Tube pour mobile et TV;
– Au niveau des statistiques : Vous pouvez savoir combien de fois votre vidéo a été visionnée;
– Gratuité du compte;
– Partage de nos vidéos avec les personnes désirées (privée ou non).

Faiblesses
– Beaucoup de monde dessus. Conséquence : on y trouve de tout… pour le meilleur et le pire. Il est donc possible que votre vidéo se perde dans l’offre considérable;
– La qualité de visionnage est moyenne;
– Le design de l’interface You Tube n’est pas plébiscité;
– Le temps de téléchargement des vidéos  est souvent long.

Vimeo
Taille maximale 500 Mo / semaine (compte gratuit)  et 1GB (compte payant)
Compte payant à partir de 59,95$US/an
HD

Forces :
– Plus de deux millions d’utilisateurs;
– Très bonne qualité pour visualiser vos vidéos;
– Possibilité de paramètres multiples pour le partage de vos vidéos  (public ou non, mot de passe, choix des personnes qui peuvent voir la vidéo…);
– Construction et gestion de sa communauté;
– Le design de l’interface est sobre mais classe;
– Rapidité du temps de téléchargement et d’encodage ;
–  Au niveau des statistiques : nombre de fois que sont jouées vos vidéos, nombre  de like… Avec le compte payant, les statistiques sont plus précises.
– Est consacré à une communauté de créateurs de film amateurs, du coup Vimeo surveille le contenu téléchargé et bloque les chaînes à caractère trop commercial ou marketing.

Faiblesses :
– Moins d’utilisateurs dessus;
– Compte gratuit limité;
– Seulement en anglais;
– Application pour mobile juste avec le compte Viméo plus (Payant).

Si vous n’arrivez pas à vous décider, voici d’autre comparaisons déjà réalisées sur d’autres sites :
http://www.lokan.fr/2010/01/11/vimeo-vs-youtube-leternel-debat/
http://www.paperblog.fr/876280/dailymotion-vs-youtube-vs-vimeo/

Et vous c’est quoi votre avis You Tube ou Vimeo ?

Camille

Bienvenue sur le blogue de Continuum Communication!

Nuage Continuum

Nuage Continuum

Sur ce blog, vous trouverez des idées, des conseils et des analyses concernant l’environnement web, les médias sociaux ainsi que les créations multimédias. Nous partagerons également nos réalisations dans ces domaines.

Bonne visite et bonne lecture !

Vous pouvez nous suivre également sur Twitter, Facebook, Viméo et Lindekin.